AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Miyu : born to be a dream [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Novice || Herboriste

avatar


Lien : Présentation || Fiche de suivi

Race : Futako
Poste : Herboriste
Expériences : 4
Argent : 0

Messages : 74
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Miyu : born to be a dream [terminé]   Mar 19 Oct - 20:23

Nom: Pearl
Prénom: Miyu (et Enya)
Âge: 20 ans
Rang: herboriste

Présentation



Groupe: Deity of dreams
Race: futako. Les futako sont une race bien particulière, qui peut être comparée à la schizophrénie dans le monde réelle. Leurs apparences corporelles ne renferme pas uniquement son âme mais également elle de leur double. Ce double prend le dessus lorsque l'enveloppe corporelle se trouve en danger. Il se transforme un son double en cas de besoin et lorsqu'il le souhaite. Sachant que ce double n'a pas forcément ni le même physique, ni la même personnalité.


Capacités, Aptitudes:

Miyu n'a pas vraiment d'aptitude magique, hormis le fait de me servir de réceptacle. J'avoue que Miyu a une connaissance impressionnante de la faune et n'a aucun problème à trouver une parade à la plupart des maladies.
En revanche, en ce qui me concerne, je suis douée de capacités magiques. Bon je n'aurais pas la prétention de m'auto-proclamer la plus puissante de tous, ni d'essayer de prendre le contrôle sur Miyu. D'un parce que sans elle, je ne pourrais jamais exister et de deux parce que je suis loin d'être puissante. Mes pouvoirs se résument à contrôler la couleur. Ceci peut vous sembler vraiment très particulier mais les rêves ne suivent jamais le même chemin que le réel. D'ailleurs, ne vous fiez pas au sens premier de cette simple phrase. N'oublions pas que mon rôle est de protéger Miyu et d'agir selon sa volonté. Or mes pouvoirs, sans vouloir me vanter, correspondent parfaitement à ce que Miyu attends de moi. J'ai, entre autre, la possibilité de changer les couleurs du monde, faire apparaître un arc-en-ciel etc. Tout d'abord, au niveau du changement de couleur, je dois dire que c'est assez déstabilisant pour quelqu'un de voir soudainement le ciel, sensé être bleu, devenir soudainement jaune à pois orange. Pas très crédible hein ? Et si je vous disais que ça me permet aussi d'ôter la capacité de voir à un individu ? Plonger son monde dans un noir le plus complet, où l'éblouir par le blanc immaculé. Tout de suite plus intéressant non ?
Les arc-en-ciels, c'est plus un moyen de locomotion. Je crée un arc-en-ciel, avance à sa première racine, qui me conduira automatiquement au lieu où se situe la seconde racine. Pratique, n'est-ce pas ?

Comme tout pouvoirs, les miens peuvent avoir des effets négatifs, voire nocifs, ou dans le pire des cas mortels, pour ma santé. Je commence d'abord par les couleurs en elles-mêmes. Utiliser mes couleurs revient à perdre la vision des couleurs le temps de leur utilisation. Je m'explique. Je vais utiliser les couleurs provenant de me boîte et/ou les couleurs environnantes. Par conséquent, mes yeux se protègent d'eux-mêmes de l'explosion aveuglante d'un nouveau flot de couleur, en parant ma vision d'un gris terme, voire flou. J'ai à chaque fois l'impression de nager en plein brouillard et c'est assez contraignant. De plus, c'est pas très pratique lors d'un combat, étant donné que mes réflexes seront amoindris. Heureusement que je mémorise les couleurs que j'emploie y compris la couleur de ce qui m'entoure sinon j'aurais énormément de difficultés pour me battre. Et comme Miyu voit par mes yeux à ce moment là, elle ne m'est pas d'une grande utilité. Et c'est aussi pour cela que je n'ai pas d'iris. Enfin bon.
Ensuite, l'autre côté négatif de la chose. La signification des couleurs. C'est la plus dangereuse et également l'une des raisons qui me pousse à ne pas jouer la dessus trop souvent. Pour commencer, nous avons été rêvé dans le but de faire le bien, aussi utiliser mes pouvoirs dans un but qui pourrait s'avérer dangereux pour une personne ne m'apportera jamais rien de bon. D'abord, il faut que vous sachiez que chaque couleur possède sa propre signification. Le bleu par exemple va symboliser la loyauté, la sincérité ou encore la sagesse (c'est aussi la couleur du rêve, hé hé hé). Je peux utiliser ses côtés positifs pour le bien d'une personne, par exemple, fondre plus de bleu en elle pour la doter d'une de ses significations (oui parce que chaque personne sur terre rassemble les trois couleurs primaires, donc par conséquent les secondaires etc. et c'est en fonction du taux de couleur que nous avons dans le corps, nos qualités et défauts sont plus ou moins élevés). Cependant, la symbolisation a également un côté négatif. Dans le cas du bleu, c'est la mélancolie. Si j'augmente la symbolique négative d'une couleur chez une personne, j'en ferais de même pour moi. C'est pour cela que je ne les utilise, pour ainsi dire jamais. Bien évidemment, Miyu a trouvé une potion qui peut atténuer les effets négatifs des sorts que je lance sur moi, mais elle ne fera que contenir cet aspect lors d'un laps de temps. Du coup je serais obligée d'en boire régulièrement. Mais bon, comme je ne connais pas toutes les subtilités des significations je ne peux pas m'en servir. Je n'ai utiliser ce côté qu'une seule fois, et à dose minime donc pas grand chose à changé chez moi. Je ne peux également pas me servir de mes pouvoirs dans le but d'accroître une de mes qualités sans courir le risque de voir l'effet inverse qui se produit.

Enfin bref, tout ça pour dire que je peux jouer avec toutes sortes de couleurs. Je terminerais par ça : sachez que les couleurs ne sont pas seulement un critère de beauté ou laideur d'un objet. Elles ont des significations bien particulières et lorsqu'on les maîtrise toutes, leur pouvoir peut devenir très dangereux. Mais hormis quelques unes, je ne les connais pas tous. Je suis encore de bas niveau, assez forte pour protéger Miyu et répondre à ces attentes, et ça me suffit amplement pour le moment.

Description Physique:

Miyu a une petit visage d'ange entouré par une avalanche de cheveux roses bonbons, ce qui n'est pas du tout à mon goût en toute honnêteté. Le détail le plus frappant hormis ses cheveux qui, au passage, sont de la même couleur que ses yeux, est l'amoncellement de bandages pansant non seulement ses deux avants-bras, mais en plus le haut de son crâne. Comme si cela ne suffisait pas, des petits pansement recouvrent certaines passerelles de sa peau. On aurait pu la croire tout droit sorti de guerre si elle avait été humaine. Mais voilà, Miyu est un rêve et ce trait physique ajoute un charme fou à sa personnalité, dans les deux sens du terme, bien évidemment. Un rêve ne se devine pas, il se vit inconsciemment. Aussi bon nombres de personnes prennent Miyu comme un survivante de l'apocalypse. Ce qu'elle n'est pas. Plus d'une fois la pauvre petite a essayé de soigner ses horribles blessures, mais ce fut un échec total pour chaque tentative. Elle finit par abandonner la partie et ces bandages devinrent bientôt une part d'elle-même qu'elle ne pouvait se résoudre à abandonner.
Son visage enfantin ne fait pas vraiment vingt ans mais moins. Parfois je me demande ce qui a prit à notre créateur de nous rêver ainsi. Mais, étant issu d'un rêve également, je préfère ne pas perdre mon temps à trouver une réponse logique à une question illogique.

Passons à moi maintenant. Je suis Enya, son double. Je n'apparais que lorsque Miyu le désire et me le demande. Il m'arrive cependant de prendre l'emprise du corps par moi-même lorsqu'elle se trouve en danger ou lorsque je l'estime nécessaire.
Pour ma description autant vous dire que je suis très jolie, sans fausse modestie bien évidemment. Honnêtement je préfère mes cheveux blancs, à cet horrible couleur rose. Oui, Miyu et moi sommes très différentes. Il n'est pas nécessaire que la deuxième âme ressemble à la première. Donc je n'ai, pour ainsi dire, aucun point commun physique avec Miyu.
J'ai donc des cheveux blancs, un beau blanc neigeux comme on en voit pas. Ils sont courts, descendant à peine plus bas que mes oreilles. Des petites pattes rebiquent coquettement sur mes joues au teint hâlé, une couleur oscillant entre le métissé et le blanc. Une petite mèche rebelle se dresse sur le sommet de mon crâne, comme si j'espère capter des ondes radios inexistantes. Je vous l'ai dit, notre créateur à un humour particulier.
Mes yeux, dénués de toute iris, laisse juste voir un cercle entièrement coloré de gris violet pâle, sur lesquels se dressent des cils fins et délicats, noirs cette fois-ci.
Contrairement à Miyu, je n'ai pas de jolies forment qui font tomber la tête de toute la gente masculine de la planète. Franchement, je ne sais toujours pas si je dois m'en réjouir ou pas. Par moment je pense que ça vaut mieux d'être comme je suis mais après réflexion... oui après réflexion je me dis que peut être ça aurait plus sympathique de me créer avec un minimum de forme tout de même. Je suis encore plus plate qu'une assiette. Quel dommage que je ne puisse pas me recréer moi-même.
Mais passons... si je vous parlais des habits plutôt.

Habitudes vestimentaires:

Miyu s'habille en général avec simplicité, favorisant les robes, détestant les pantalons. Elle aime les vêtements assez moulants aux couleurs flashies comme le rouge, même s'il lui arrive parfois de s'habiller dans des tons plus sombres. Enfin ce cas reste assez rare et exceptionnel. Vous la verrez souvent avec une... peluche en forme de lapin complètement déchirée. Encore une idée farfelue de notre créature. Miyu adore les peluches. Autant qu'elle aime les découper. Sa peluche fétiche reste le lapin marron aux yeux rouges, même si elle en a encore une belle collection.

Quant à moi et bien, je suis la preuve vivante que mon créateur avait soit une imagination débordante, soit que quelque chose ne tournait pas rond dans sa tête. Et je soupçonne les deux à vrai dire. Heureusement que je suis issue d'un rêve et que je ne cherche pas à comprendre mais d'un point de vu réel (et ennuyeux accessoirement passant) il est clair que je ne suis pas habillée d'une manière normale.
D'abord j'ai une espèce de gros chignon verts et gris posé en plein sur ma tête. Ensuite, je porte quelque chose qui se rapproche d'une robe blanche, mais dont le bas est un short bouffant dentelé aux couleurs grises. Mes épaules sont dénudées, et je porte des sandales noires bleutées au pied.
Parlons maintenant de ce que je porte. Et bien ma caisse à couleur est accroché à mon coût. Elle renferme toutes les couleurs que je maîtrise et me sert à en capturer d'autres. Je tiens de grosses fleurs à quatre pétales dans mes mains, qui font office de pinceaux lorsque j'ouvre ma boîte pour utiliser les couleurs. Ce sont mes petits trésors à moi, trésors que j'aime plus que tout et sans lesquels j'aurais énormément de mal à contrôler ma magie.

Description Mentale:

Même si nous sommes deux entités à part entière, Miyu n'a véritablement aucun secret pour moi, tout comme j'en ai aucun pour elle. Comme nous vivons toutes les deux dans le même corps, que nos âmes se confondent presque l'une à l'autre et que nos esprits sont superposés, je ressens tout ce qu'elle ressent et vice-versa. Elle ne pourra jamais me cacher quelque chose, tout comme je ne pourrais jamais lui cacher quelque chose. Nous ne sommes qu'un.
Maintenant que ce point est clair, je vais passer à la description morale. Miyu est, tout d'abord, incroyablement têtue et imprévisible. Vous ne pouvez pas savoir le nombre de fois où je me suis vainement battue pour la ramener à la raison sans qu'elle m'écoute. C'est vraiment épuisant.
Miyu a le don de se mêler de ce qui ne la regarde pas, s'efforçant de résoudre le problème des gens, les soulager de leur peine et de leur apporter le bonheur. Elle n'aime pas voir quelqu'un triste, déprimé, dépressif ou tout ce que vous voulez, et tentera de l'aider à soulager sa peine ou résoudre ses problèmes. A ça s'ajoute un comportement très extravertie et véritablement dégénéré. Plus d'une personne l'a prise pour une folle et moi-même j'en viens à me poser la question. Malgré tout elle a bon cœur, une personnalité gentille et généreuse.
Sa passion pour les herbes et plantes aux capacités curatives est devenue une obsession tandis qu'elle essaye de trouver de nouveaux remèdes efficaces contre les maux. Elle peut passer des heures dans sa cuisine à tester de nouvelles mixtures à bases de diverses plantes qu'elle cueille et ramasse d'elle-même. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle a ouvert un magasin d'herboriste, ce qui est parfaitement logique. J'adore Miyu, même si je passe pas mal de temps à la rabrouer, lui demandant d'agir avec plus de maturité et de penser un peu à nous plutôt qu'aux autres pour une fois. Ce qui me vaut plusieurs accusations violentes dont je ne rapporterais pas les propos. J'allais oublier de préciser que Miyu n'est pas quelqu'un qui s'énerve en règle générale, sauf si elle assiste à quelque chose qui va à l'encontre de ses principes. Et je vous avoue qu'elle me fait vraiment peur dans ces cas là.
Je vous ai dit plus haut que Miyu adore les peluches, ou, plus précisément, découper ses peluches. Heureusement qu'elle garde jalousement sa collection à l'intérieur de chez elle plutôt que de les utiliser pour la déco de son magasin au risque de perdre tout ses clients. Elle aime le thé et la tisane, le vert, la salade, le huit, le rose, rire, chanter (car oui elle chante beaucoup), s'amuser se promener et la liste est encore bien longue. Je raccourcis en disant qu'elle aime les petits plaisirs de la vie. D'ailleurs il lui arrive fréquemment de sortir des propos aberrant ou de se déconnecter de la réalité, tandis qu'elle plane sur son petit nuage de pensées lointaines.
En revanche, elle n'aime pas se battre, ni la violence. Elle méprise toute forme de lâcheté, de discrimination ou encore ceux qui prétendent être les meilleurs parce qu'ils sont les plus forts. Elle aime dire ce qu'elle pense et ne se gêne pas de le faire lorsqu'elle croise quelqu'un comme ça. Si je ne la connaissais pas, je la prendrais pour une surexcitée de la vie au comportement complètement contradictoire. En même temps, elle sort d'un rêve alors elle ne peut qu'avoir une personnalité inaccessible et incompréhensible.

Miyu me définirait très certainement mieux que moi, mais visiblement je suis bien obligée de faire avec. Vous devez savoir à quel point c'est dur de se décrire moralement. Je peux très bien dire que je suis parfaite (ce qui est vraiment le cas) mais ce serait faire preuve d'un égocentrisme exagéré auquel je n'ai pas envie de prendre part. Je vais donc plutôt relater quelques points qui peuvent me caractériser.
Commençons par les aspects positifs, histoire de bien me valoriser. J'ai l'honnêteté de dire que je suis d'une nature franche et honnête, point que je partage avec Miyu. J'ai également un sens des responsabilités qu'elle n'a pas vraiment. Ou plutôt si, elle l'a en quelque sorte, sans pour autant en avoir conscience. Puis il va plus s'étendre à des notions qu'elle va juger importantes. Ma responsabilité, elle, englobe vraiment tout. Enfin bon. J'agis un peu comme la conscience moralisatrice de Miyu et essaye de la remettre dans le droit chemin chaque fois que son impulsivité prend le dessus sur sa raison.
Je ne sais pas si vous prenez ceci comme une qualité ou non, mais j'ai également une nature très caustique et une ironie moqueuse assez mal vue. Miyu adorerait vous dire que j'ai une fâcheuse tendance à faire toutes sortes de plaisanteries enfantines qui démontrent que je ne suis pas mieux qu'elle. Je préfère ne pas m'éterniser sur ce sujet d'ailleurs, néanmoins j'avoue qu'il m'arrive parfois de faire preuve de gamineries insouciantes qui contrastent avec ma maturité.
Ce qui m'amène à ce point. Je suis un nid de paradoxe. Déjà je ne supporte pas voir les gens s'énerver, ce qui va d'ailleurs me mettre hors de moi. Ensuite la j'approuve la sincérité mais je mens admirablement bien, ce qui me vaut des reproches accusateurs de Miyu. La liste est encore longue. Tout ça pour dire que l'expression "ne fait pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse" ne me correspond pas du tout étant donné que tout ce que je ne supporte pas je le fais aux autres.
Mais comme j'ai le répéter, mon créateur était particulier. Je suis issue d'un rêve et donc, pas la peine d'essayer de trouver une logique à quelque chose qui échappe totalement aux normes scientifiques ou rationnelles.
Enfin bon, même si je m'énerve assez souvent et que je me montre par moment assez impitoyable et ironique envers n'importe qui, tout comme Miyu je défends mes principes, et lorsque je prends le contrôle du corps rien d'autres ne va compter que la raison pour laquelle je me bats.
Sinon au niveau de mes goûts, j'ai un faible pour les fruits rouge et les fleurs. J'adore aussi la peinture, le dessin, et bien évidemment les couleurs. Étrangement, je préfère le blanc, ce qui pour beaucoup est considéré comme une absence de couleur, et j'aime me servir de mes pouvoirs pour répandre le bien, même si j'ai pas mal de difficulté à les maîtriser. Je ne suis encore qu'une novice, que voulez-vous. Et puis comme nous avons été créé dans le but de faire le bien, je ne les utilise pas vraiment dans une intention offensive, mais défensive ou encore pour aider les personnes dans le besoin.

Et je crois que je vais donc arrêter les éloges. J'ai fais le point je crois... voyons ah ! Oui j'oubliais un point essentiel... je suis le plus souvent d'un naturel joyeux et rieur ! Ça rentre en contradiction avec le reste ? Vraiment ? Mais dans les rêves tout est permis...

Inventaire:

Et bien... dans le cas de Miyu, en dehors de sa peluche lapin déchiquetée favorite et de sa petite sacoche contenant quelques potions, herbes ou outils nécessaires pour son métier, elle n'emporte pas grand chose.
Quant à moi, c'est difficile de pouvoir me trimballer avec d'autres choses en dehors de ce que j'ai, puisque je ne peux pas vivre plus d'une journée entière en dehors de l'esprit de Miyu. Et comme seuls les objets avec lesquels j'ai été créé sont acceptés, je n'ai pas grand chose. Ce qui veut dire qu'à part ma boîte et mes grosses fleurs, je n'ai pas vraiment d'affaires qui me sont propres.

Histoire



Biographie:

[Dans cette histoire, et dans mes rp, lorsque je mettrais les "**" cela voudra dire que Enya et/ou Miyu communiquerons par la pensée. Et comme Enya est uniquement dans l'esprit de Miyu, c'est cette dernière qui s'exprimera à haute voix lorsqu'elle parlera à une autre personne (ou toute seule ça lui arrive aussi assez souvent). Il arrivera également que je fasse parler Enya par le dialogue indirect. Voilà c'est tout pour la mise au point^^"]

Tout le monde rêve. Je ne connais pas une seule personne qui ne puisse pas rêver en dormant. Les meilleurs rêveurs rêvent même durant la journée. Ils sont une partie de nous à laquelle nous ne pouvons pas échapper. Pourtant certains rêves sont plus réalistes que d'autres. Et c'est d'un de ses rêves où Miyu et moi sommes issues.

Une personne a dit une fois : "fait de ta vie un rêve et de ton rêve une réalité". Je ne sais pas si notre créateur se serait douté qu'il allait prendre pleinement conscience de cette phrase.
Il s'appelait Simon. Tout du moins, c'est comme ça qu'il prétendait s'appeler.
Nous l'avons rencontré la première fois dans une petite clairière, près d'un champignon géant, lieu où vivait les mushtis (créatures qu'il a également créé). Maître Simon était un créateur des plus talentueux. L'originalité pleuvait comme par magie chaque fois qu'il entrait dans son monde. Ce monde qu'il a lui-même créé. Il nous a raconté qu'il a commencé à dormir pour rêver, rêver pour oublier. Oublier quoi on ne le sut jamais. Mais il se mit à créer toutes sortes de créatures étranges, toutes plus originales et différentes que les autres. Il appela son monde Yumia.
Miyu et moi sommes nées un jour de beau temps. Il faisait tout le temps beau là-bas. Nous sommes apparues soudainement, sorties tout droit des profondeurs de son imagination luxueuse. Maître Simon nous regardait avec amour et tendresse. Ce fut à ce moment que notre histoire commença. Bien évidemment, nous ne sommes pas nées comme naissent la plupart des gens. On pourrait dire notre mère était l'imagination et notre père Simon. De ce couple vraiment inhabituel est sorti tout un tas d'enfants, tous avec des formes plus ou moins normales ou complètement détraquées. Mais détraquées joliment. Et sans méchanceté ni quoique ce soit d'autres.
Nous, nous sommes apparues donc telles que nous sommes encore aujourd'hui. Miyu avec ses bandages, son lapin et ses cheveux roses, et moi avec mes grosses fleurs, mes pouvoirs et ma mèche blanche qui fait office d'antenne sur ma tête. Sauf que moi j'étais à l'intérieur de Miyu.
Notre durée de vie était assez courte. Nous cessions d'être à partir du moment où son esprit n'était plus focalisé dans ses rêves. Je ne serais vous dire où nous étions avec exactitude étant donné que c'est un trou noir complet. Je me souviens seulement de maître Simon nous disant "au revoir" avant que tout ne devienne qu'un grand trou noir.

Notre vie était ainsi réglée. Sautant d'un moment à un autre. Lorsque maître Simon dormait, Yumia et ses habitants réapparaissaient comme par magie. Puis lorsqu'il reprenait contact avec la réalité, tout disparaissait. Ainsi allait le rêve.
Miyu et moi n'étions pas les seules, loin de là. Les futakos étaient nombreux, tous plus diversifiés les uns que les autres. Mais, Miyu et moi étions celles qu'il préférait. Plus d'une fois je suis apparue pour colorée sa vie, regonfler son cœur d'espoir et bien d'autres choses encore.
Yumia était un paradis rêveur, l'utopie idéale de maître Simon.

Puis vint le jour où la durée de ses visites s'éternisaient de plus en plus. Nous n'allions pas nous en plaindre. Maître Simon était notre créateur, la raison de notre existence. Le jour de sa mort, nous ne serons plus. Cependant, Miyu et moi savions que la réalité devait être des plus affreuses pour que maître Simon la fuit ainsi. Yumia ne s'était jamais aussi enrichi que depuis qu'il était là. Il ne rêvait pas seulement en dormant, mais également lorsqu'il ne dormait pas. Miyu et moi passions de plus en plus de temps aux côtés de notre créateur, ravies de le voir autant. Je crois que nous aurions attiré la jalousie de nos semblables si maître Simon les avaient doté de jalousie. Mais il n'en était rien.
Lorsque maître Simon était là, plus rien ne comptait.

***

Miyu peinait à ouvrir les yeux. Je sentais son esprit embué, qui essayait de se frayer un chemin au travers du brouillard opale qui avait pris l'emprise de nos deux corps. Je sentais que quelque chose clochait. Nous n'avions pas été créé pour ressentir ce genre d'oppression néfaste. Il y avait un élément qui ne coïncidait pas avec le reste. Miyu n'arrivait pas à se détacher de sa torpeur, et je ne parvenais pas non plus à l'en sortir. Et c'était justement ça le problème. Nous ne pouvions pas dormir. Il est vrai que rien n'est impossible dans les rêves mais un personnage qui n'a pas été rêvé dans le but de pouvoir dormir ne dormira pas. Miyu et moi en faisions parties. Sauf si maître Simon l'avait soudainement programmé ainsi ce dont je doute fort étant donné que depuis le temps, il s'était habitué à notre tempérament et ne nous imaginait pas autrement.
De plus, je ne sentais pas les effluves odorantes et sucrées qui planait généralement dans l'air de Yumia.
Ce fut à ce moment que je sentis l'esprit de Miyu commençait à s'extirper peu à peu de l'étourdissement léthargique dans lequel elle était tombée.

*Miyu !* criais-je bruyamment sans se soucier du mal de tête qui allait suivre.

Crier dans l'esprit de Miyu n'avait pas d'autre utilité que celle de la réveiller. J'évitais de le faire en règle général parce que je ne gagner rien d'autre qu'un horrible mal de tête et des tympans douloureux. Seulement là je ne voyais absolument rien et la situation était des plus urgentes. Il fallait que Miyu ouvre les yeux au plus vite avant que je ne tombe dans une crise de claustrophobie aiguë

*Dis pas n'importe quoi non plus* grommela Miyu. *
*Miyu ! Tu es réveillée !*
*J'ai l'air endormi ?*

Oh ! Le principe de causticité m'est entièrement réservé.

*Tu vas pas commencer ! Tu sais très bien que des fois on peut se demander qui est qui*

Elle avait pas tord.

*Bien sûr que je n'ai pas tord !*
*Bon une fois que tu auras décidé d'arrêter de faire mumuse avec mon comportement tu vas peut être trouvé le temps d'ouvrir les yeux ?* lançai-je, agacée.

J'entendis distinctement le bougonnement de Miyu mais préférai ne pas répondre. Déjà parce qu'elle savait très bien ce que je disais et ensuite parce que je la savais passablement énervée à ce moment, et mieux valait ne pas la déranger lorsqu'elle était énervée.
Puis ce fut l'explosion de lumière. Aveuglante d'ailleurs. Elle referma automatiquement les yeux, poussant un gémissement plaintif auquel je me joignis avec par pure solidarité.

*Admets plutôt que ça te fait mal également, et tu n'en seras pas plus idiote*

Il était clair que j'ignorai totalement cette remontrance. Et non Miyu ! Je n'étais pas de "pure mauvaise foi". Enfin bref, elle papillonna quelques secondes des yeux, le temps de s'habituer à cette lumière insoutenable. Une lumière qui n'appartenais pas à Yumia, j'en étais certaine.
L'instant d'après, je pus "admirer le décor" qui nous entourait. Ce que j'avais pris pour une lumière aveuglante au débit n'était en réalité qu'une obscurité étouffante et insupportable. Il faisait étonnement sombre. Ce qui n'est jamais le cas à Yumia. Tout comme le fait qu'on se réveille. Quelque chose ne tournait décidément pas rond.

-Maître Simon ? hasarda Miyu, d'une voix apeurée.

J'aurais voulu la réconforter mais elle aurait...

*Très bien su que tu ressens la même peur que moi* termina-t-elle, attristée.

Ce à quoi j'approuvai totalement par un soupir triste. La peur nous oppressait le cœur. Nous ne savions pas où nous étions ni où se trouvait notre maître. L'obscurité était une chose qui nous était inconnue et nous aveuglait douloureusement.

-Mi...yu, souffla soudainement une voix dans le silence.

*Enya !*
*J'ai entendu* répondis-je prestement.

-Mi...yu, répéta la voix.

Elle semblait épuisée, au bord de l'agonie.

-Maître Simon ? appela Miyu, tremblante.

Pitié que non. Cette pensée fit superbement échos à celle de Miyu qui s'était redressée, serrant son lapin contre son cœur. Je n'eus pas besoin de formuler la demande pour que déjà Miyu me laisse prendre l'emprise de son corps. Je sentis mon âme glisser au sein de l'anatomie de Miyu, tandis que son esprit se faisait de plus en plus petit pour prendre ma place. L'instant d'après je me tenais debout sur mes deux jambes, tandis que j'entendais les pleurs de Miyu. Peinée, moi aussi au bord des larmes, j'ouvris ma boîte de couleur et leva un l'air ma fleur droite. L'instant d'après, ma vision se colora de gris, tandis que la pièce gagnait une lueur plus chaleureuse. Et ce fut ainsi que je vis maître Simon. Allongé dans son lit, aux portes du royaume des morts, il tendait la main vers nous comme si nous étions le dernier des trésors. Ce qui pouvait être vrai.

*Enya, où sommes-nous ?*
*Je ne sais pas Miyu*
*Tu ne veux pas le savoir*

C'est vrai. J'aurais pu lui retourner la politesse mais la plainte de maître Simon m'en dissuada. En deux enjambées je fus près de lui.

-Enya... murmura-t-il dans un souffle.
-Maître Simon, dis-je la voix brisée. Maître Simon, que se passe-t-il ? Pourquoi sommes-nous dans vos cauchemars ?

Notre maître ne faisait jamais appel à nous lors de ses cauchemars. Qui s'étaient faits de plus en plus nombreux d'ailleurs.

-Non Enya, vous n'êtes pas dans mon cauchemar, ricana-t-il, d'un ton que je ne lui connaissais pas. Tu es dans ma réalité.

J'entendis le cri déchirant de Miyu, cri qui me transperça doublement le cœur. Le rêve ne devait pas être mélangé à la réalité. Il était sensé être pur et sincère, dénué de toute nocivité. venir ici pouvait être considéré comme une souillure.

-Je suis désolée Enya, j'ai trop rêvé de vous, soupira maître Simon. Vous êtes ma plus belle création.

Incapable de contenir mes larmes plus longtemps, j'empoignais la main de mon maître pour la serrer le plus fort possible. Miyu ne cessait de verser des torrents de larmes, qui manquait de submerger mon cœur d'un océan de tristesse incurable.

-Maître Simon, vous n'avez pas à vous le reprocher. Tant que nous sommes avec vous, peu importe l'endroit, nous serons heureuses.

-Je ne voulais pas vous voir mourir, poursuivit calmement maître Simon, ignorant totalement ma réplique. A défaut de sauver Yumia, j'aurais au moins gardé une trace de mon chef d'œuvre ici.

Je voulus parler, dire quelque chose, mais mes mots restèrent coincés dans ma gorge. Les pleurs de Miyu m'empêchaient presque d'entendre la voix de mon maître tellement ils étaient torrentiels.

-Écoutes-moi Enya, ce monde était voué à une agonie certaine. Il était destiné à une mort prochaine, comme moi. Mais la mienne est ici en ce moment. J'ai juste eu assez de force pour vous amener ici. Ainsi je garderais une part de moi dans ce nouveau monde. Une part éternelle.

Une violente toux mit fin à ses paroles et je me précipitais pour l'aider. Il m'en empêcha.

-Je n'ai pas le temps. Miyu...

Miyu émit un hoquet de douleur qui eut l'effet d'un nouveau coup de poignard dans mon corps déjà sanguinolent.

-Elle pleure mais elle vous écoute, parvins-je à dire au prix d'un effort surhumain.

-Miyu, jure-moi de venir en aide à ceux qui en auront besoin.

*Enya !* cria Miyu. *Fait quelque chose*

-Elle le jure, mais veut vous guérir, articulai-je douloureusement.

Maître Simon eut un sourire tendre.

-Il est trop tard Miyu. Même toi ne parviendrais pas à me sauver.

Je sentis les larmes de Miyu couler à torrent tandis que j'essayais de ne pas succomber au désespoir le plus total.

-Toutes les deux, sachez que mon cœur vous accompagnera éternellement. Ce monde a failli courir à sa perte mais tout n'est pas perdu. Il se remet peu à peu d'une blessure profonde. Je compte sur vous pour l'aider à guérir. Ne me décevez pas; Vous ne l'avez jamais fait.

Il poussa un long soupir, sa bouche animée par un sourire heureux tandis qu'il partait dans le monde des souvenirs.

-Enya... fais-moi voir ton arc-en-ciel.

Cette fois c'en était trop. Je crus que la mort venait me prendre dans ses bras et m'emmener avec elle dans son royaume aux noires prairies. Je souhaitais secrètement que ce soit le cas, qu'elle nous eusse prises à la place de notre maître.

*Fait ce qu'il dit*

D'un long mouvement, je laissais mes couleurs voler dans la pièce tandis que mes fleurs formaient des arc de cercles voluptueux. Malgré mes tremblements et la tristesse qui opprimait mon cœur, je parvins à rester concentrée sur l'arc-en-ciel. J'y mis tout mon cœur et ce fut certainement l'un des plus beaux jamais créé. Et tandis qu'il luisait de milles feux dans la pénombre, je me glissai loin au plus profond de l'esprit de Miyu qui reprit le contrôle de son corps. Les larmes de son visage, scintillantes et multicolores, luisant sous l'arc-en-ciel enchanteur qui animait la pièce d'un espoir nouveau, furent la dernière chose qu'il vit avant de s'éteindre, un sourire heureux aux lèvres. Quant à Miyu, elle pleura avec moi, noyant le corps de maître Simon sous ses larmes.

***

Ce qu'il se passa ensuite reste très obscur. Nous sommes restées plus d'un mois à pleurer notre maître, ne sortant jamais, nous nourrissant des quelques réserves que contenait encore son garde-manger. Les jours se confondaient, devenant des semaines. Puis nous avons finalement réussi à mettre le nez dehors. C'était pire qu'un cauchemar. Nous savions que Yumia n'existerait jamais plus, disparue en même temps que maître Simon. Nous ne pouvions la reconstruire parce que les rêves ne rêvent pas. Et même si nous avions pu, le Yumia que nous aurions rêvé ne nous connaîtrait pas. Parce qu'il serait issu de notre esprit et non de celui de maître Simon.

Au départ nous avons aidé à la reconstruction et la mise en place de l'organisation. Puis sauvées le maximum de personnes que nous avions pu. Bien que tout était dévasté, et que des lieux qui visiblement n'existaient pas avant, eussent vu le jour, nous visitâmes tout ce qui nous étaient possibles de visiter. Puis, Miyu décida d'ouvrir sa boutique d'herboriste tandis que je créai un réseau d'arc-en-ciel qui permettait à toutes personnes vivant dans différents lieux plus ou moins éloignés, de les utiliser pour venir se faire soigner. Ce réseau donnait accès à la cours intérieur, qui elle-même jouxtait son petit appartement situé en arrière de la boutique. Une porte donnait directement sur la boutique, qu'elle fermait lorsqu'elle partait récolter des herbes diverses. De mon côté, j'aidais Miyu du mieux que je pouvais. J'aurais aimé parsemé le monde de couleur, mais mes pouvoirs n'étaient pas assez puissants pour les étendre à une échelle planétaire. Alors je m'étais uniquement occupée de la boutique et ses quelques alentours. Ainsi, sur une distance de dix mètres, qui encerclait la boutique, les visiteurs où les passagers pouvaient voir un mélange diversifié de couleurs chaleureuses, chargées de redonner du baume au cœur des gens et de les soulager un minimum. Pour Miyu et moi, ce lieu était le plus magnifique du monde, sans doute parce qu'il était le seul à être aussi coloré et paisible. Du moins, parmi tout ce que nous avons pu visiter.

Mais le plus dur reste encore à venir. Parce que cette boutique n'est que le commencement de notre promesse. En restant ici, nous n'allons pas pouvoir sauver ce monde comme nous l'avions promis. Seulement, seules, nous ne pouvons pas faire grand chose.
Quoiqu'en dise Miyu, d'ailleurs.

***

Je vous mets une petite image d'Enya^^
Spoiler:
 
Voilà ! Enfin terminé^^


Dernière édition par Miyu le Ven 22 Oct - 0:31, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maisondanslailleurs.forumcanada.org/forum.htm

Novice || Fondateur

avatar


Lien : Fiche || Suivi personnel

Race : Blinder
Expériences : 8
Argent : 50

Rapport :
PNJ
Chirma
Âme jumelle
d'Archimède


Messages : 241
Date d'inscription : 24/08/2010

RP : Parlons affaire
Sommeil évasif

MessageSujet: Re: Miyu : born to be a dream [terminé]   Mar 19 Oct - 20:55

Bonjour !
Pour commencer je te souhaite la bienvenue. Heureux de constater que notre forum est visité, j'espère que cela donnera un souffle nouveau au forum.
Tu as commencé ta fiche et même si tu n'as pas terminé je me permet de la commenter.

Donc commençons par ce qui ne va pas. Enfin... Ce qui me chagrine, car ta fiche débute très bien. Ton pouvoir est plutôt original, j'apprécie mais il est sans contrainte. Par exemple, lorsque tu joues des couleurs, tu pourrais durant quelques minutes mélanger les couleurs. Ta vision serait elle aussi touchée, comme un homme atteint du daltonisme. Ce n'est qu'une proposition, à toi d'y réfléchir. Donc, pour le moment seul ce petit détail m'ennuie.

Maintenant les points positifs. Donc ton pouvoir original, mais je ne vais pas à nouveau m'étendre sur ce sujet. Alors, j'ai été charmé par ton personnage. Si j'ai bien compris, tu es Enya (tu parlera donc d'elle à la première personne du singulier) et alors tu verras aux travers de ses yeux. Tu seras donc observatrice de Miyu et parlera d'elle à la troisième personne du singulier. Si c'est bien là ton idée, je la trouve vraiment bien !

Bon je te laisse continuer, mais je préfère toujours prévenir avant. Bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomsday.forumsactifs.com

Novice || Administrateur

avatar


Race : Arélienne
Poste : Tueuse
Expériences : 9
Argent : 150

Messages : 54
Date d'inscription : 24/08/2010

RP : Parlons affaires - Archi
Le Charme de l'indifférence - Ethan
MessageSujet: Re: Miyu : born to be a dream [terminé]   Mer 20 Oct - 18:15

Bienvenu sur Doom =)
J'espère que d'autres suivront ton exemple et que tu te plairas ici ^^

Je commenterais la fiche si besoin une fois celle-ci terminée. Bon courage ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Novice || Banquière || Modératrice

avatar


Lien : Fiche

Race : Humaine
Poste : Banquière
Expériences : 5
Argent : 90

Messages : 168
Date d'inscription : 25/08/2010

RP : Sommeil évasif
Se rencontrer au bon moment ... Ou pas ! [PV Miyu]
MessageSujet: Re: Miyu : born to be a dream [terminé]   Mer 20 Oct - 20:34

Bienvenue Miyu !

Je comptais commenter quand tu serais validé mais puisqu'on peut dès maintenant, je te souhaite donc la BIENVENUE ! Very Happy
J'éspère que tu vas te plaire sur le forum ! Wink (Mais il ne devrait pas y avoir de problème, on est gentil nous Razz)
A part ça, j'aime beaucoup le début de ta fiche, surtout le fait de présenter Miyu à travers Enya Wink

Bonne continuation et bisous
Yun

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lerpgyaoii.xooit.com/

Novice || Herboriste

avatar


Lien : Présentation || Fiche de suivi

Race : Futako
Poste : Herboriste
Expériences : 4
Argent : 0

Messages : 74
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Miyu : born to be a dream [terminé]   Mer 20 Oct - 20:37

Merci beaucoup à vous tous^^

Oui j'ai été attiré par le design, l'intrigue et les "races" particulières de ce forum y compris son organisation originale alors je n'ai qu'un mot à dire :bravo^^.

J'ai ajouté les contraintes de mon pouvoir. Comme je suis aux portes du royaume de Morphée, je ne sais pas si ce que je dis est très compréhensible mais je modifierais si c'est le cas ^^". Veuillez m'excuser...
Bon donc je termine ce soir si possible sinon ce sera demain^^

Et oui, pour répondre à la question, je me sers d'Enya pour narrer l'histoire et les rp, qui elle-même commentera tout ce que fera Miyu, y compris ses pensées, ses sensations etc... et j'espère ne pas m'embrouiller d'ailleurs xD

Merci encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://maisondanslailleurs.forumcanada.org/forum.htm

Novice || Fondateur

avatar


Lien : Fiche || Suivi personnel

Race : Blinder
Expériences : 8
Argent : 50

Rapport :
PNJ
Chirma
Âme jumelle
d'Archimède


Messages : 241
Date d'inscription : 24/08/2010

RP : Parlons affaire
Sommeil évasif

MessageSujet: Re: Miyu : born to be a dream [terminé]   Ven 22 Oct - 19:55

Bonsoir !

Voilà une belle fiche de terminée, je t'annonce donc que tu es validée, bravo. Le poste d'Herboriste t'est accordé. Je vais détailler cela, dans le Grenier de l'Herborsite tu peux poster afin de détailler les lieux. Faire un catalogue exposant tes marchandises et tes services. Met tout ceci en annonce/post-it. Les sujets seront ouverts pour les commandes et/ou rp en ces lieux.

Tu peux faire une demande d'ouverture de ton coffre. Et tu seras crédité de 50 pièces d'or pour ta validation et 50 autres pièces pour ton poste.

Profite en pour faire un tour dans le flood, faire une demande de rp. J'oubliais, pour t'aider à remplir ton profil, suis donc ce modèle

Pour des questions concernant tout sur le monde de Doomsday, n'hésite pas à me contacter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doomsday.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miyu : born to be a dream [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Miyu : born to be a dream [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Doomsday :: Administration :: Présentations des personnages :: Présentations validées-
Haut ǁ Bas
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit